Synopsis

Adaptation marocaine de la pièce : « la jeune fille et la mort » de Ariel Dorfman, écrivain et activiste des droits de l’Homme chilien.
C’est l’histoire d’une femme qui s’est faite à plusieurs reprises violer alors qu’elle était en prison. De cette histoire elle n’a jamais rien dit à son mari ou n’en a qu’effleuré le sujet.
Un soir que son mari se fait dépanner par un homme qu’il amène jusque chez eux, la femme identifie la voix de l’homme comme celle du bourreau qui 15 ans auparavant lui fit subir les pires tortures, dans un pays en proie à une dictature sanglante de le prendre en otage et de le juger par ses propres moyens.